Les bienfaits du sport sur notre cerveau

par | Nov 19, 2020 | Motivation | 0 commentaires

Ecrit par Chloé SANFRATELLO

Motivation

19 Nov, 2020

TEMPS DE LECTURE :

environ 4 min

Salut les SpeeZers !

Sais-tu que le sport a de nombreux bienfaits pour ton cerveau ?

Dans cet article nous allons te présenter de manière simple les effets positifs d’une activité physique régulière sur ton cerveau. Oui, le sport agit tout autant sur notre corps que sur notre cerveau. Tu veux savoir comment conserver tes capacités cérébrales le plus longtemps possibles et retarder les effets du processus de vieillissement ?

Tu as frappé à la bonne porte, nous allons t’aider à mieux comprendre tout cela.

L’hippocampe

“Situé dans les lobes temporaux et appartenant au système limbique, l’hippocampe joue un rôle central dans le processus de mémoire et la navigation spatiale. Psychologues et neuroscientifiques s’accordent pour lui octroyer un rôle déterminant dans la formation de nouveaux souvenirs des événements vécus (mémoire épisodique) et dans la détection de la nouveauté d’un événement, d’un lieu ou d’un stimulus”. Cette zone permet de produire de nouvelles cellules cérébrales. Ce phénomène augmente le volume de l’hippocampe et améliore ta mémoire à long terme.

Le cortex préfrontal

Cette zone améliore ta capacité d’attention et concentration => augmente le volume de l’hippocampe.

Les effets immédiats du sport sur ton cerveau

Avoir une activité physique est la meilleure chose que tu puisses faire pour améliorer / booster tes capacités cérébrales. Un seul training va immédiatement augmenter le niveau des neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotonine et noradrénaline. Ces neurotransmetteurs vont avoir un impact positif sur ton état d’esprit et ton habilité à te concentrer. Cette plus grande capacité à te concentrer va durer au minimum 2h00 après l’effort physique. Cette même session d’exercice physique va aussi améliorer ton temps de réaction

  • Déconnexion

Faire du sport est la meilleure manière de s’évader. Concentre toi sur l’effort que tu fournis. Tu peux laisser de côté l’ensemble de tes préoccupations. Toutes tes ressources nerveuses sont utilisées pour le fonctionnement de régions situées plus à l’arrière du cerveau, nécessaires à la perception des différentes parties du corps, à la planification et à l’exécution des mouvements.

  • Sentiment de bien-être

Lors d’une séance de sport la production de dopamine augmente dans le tronc cérébral. Ce neurotransmetteur joue un rôle essentiel dans le système de récompense, ce qui explique pourquoi bouger donne envie de… bouger davantage! D’autre part davantage de tryptophane est libéré dans le cerveau. Ce composé sert à la fabrication de sérotonine, laquelle joue un rôle important dans les structures cérébrales qui traitent nos émotions. Pour être plus explicite, de nombreux antidépresseurs agissent en augmentant la quantité de sérotonine disponible dans les synapses de notre cerveau.

  • Réduction du stress

Lorsque tu fais du sport, le niveau de cortisol associé au stress chute. Des quantités trop importantes de cette hormone dans le sang détérioreraient nos capacités à poursuivre des buts ainsi que le rappel des souvenirs. À long terme, elles détruisent aussi des neurones dans les zones clés de la mémoire.

Les effets du sport sur le long terme

Les effets sur le long terme comprennent l’anatomie, la physiologie et les fonctions de ton cerveau. Voici les principaux bienfaits du sport dont tu vas bénéficier sur le long terme :

  • La création de neurotransmetteur de bonne humeur durable
  • L’effet protecteur de ton cerveau

Pratiquer une activité physique régulière te permet d’augmenter le volume de plusieurs de tes aires cérébrales comme le cortex préfrontal et l’hippocampe. Ces zones s’amincissent en vieillissant, ce qui les rend plus vulnérables aux maladies neurodégénératives et aux déclins cognitifs dû au vieillissement. L’exercice physique est un moyen de retarder ce phénomène même à un âge avancé.

  • Une meilleure connectivité

Lorsque tu fais du sport, la substance blanche de ton cerveau se développe – Ce corps calleux est fait d’axones, des câbles de connexion interne du cerveau. Le développement de ces nouvelles liaisons nerveuses va améliorer ta réactivité et ton habileté à te concentrer.

  • La création de nouveaux vaisseaux sanguins

La pratique d’une activité physique régulière stimule l’irrigation du cerveau. Des chercheurs ont pu observer l’apparition d’artères et veinules dans différentes régions du cerveau. Par exemple la libération de facteurs de croissance et la création de nouvelles cellules nerveuses dans l’hippocampe.

  • Des changements fonctionnels

Un test psychologique a été mené sur différents profils. Les clichés d’imageries cérébrales révèlent des profils d’activité neuronale différente chez des personnes actives physiquement, par rapport à des sujets inactifs. Cela s’explique par le fait que la pratique régulière du sport améliore les performances d’attention ainsi que les fonctions exécutives, notamment le contrôle de l’impulsivité et la capacité de planification.

Comment bénéficier des effets sur le long terme ?

Tu pourras bénéficier des bienfaits du sport sur ton cerveau dès lors que tu pratiques une activité sportive de manière régulière. Tu dois susciter l’effort physique à chaque séance, repousser tes limites avec du cardio et en variant tes exercices.

  • La quantité minimum d’effort physique à fournir

Selon la neuroscientifique Wendy SUZUKI, il faut pratique une activité physique 3 à 4 fois par semaine durant au moins 30 minutes à chaque fois. Tu dois absolument y intégrer du cardio pour faire monter ton rythme cardiaque.

Pour conclure, en pratiquant une activité physique régulière tu vas créer un plus grand et plus fort hippocampe et un cortex frontal qui eux, vont retarder le vieillissement de ton cerveau. Le sport va protéger ton cerveau de maladies incurables et va changer la trajectoire de ta vie pour le mieux.

À bientôt les SpeeZers !

Sources :

Wendy Suzuki – TED Women 2017 – professeure de neurosciences

Cerveau et Psycho – numéro 86 – 2017

Ces articles pourraient aussi t’intéresser :

Comment reprendre le sport après l’acouchement

Comment reprendre le sport après l’acouchement

Salut les SpeeZers, ça SpeeZ aujourd’hui ?

La grossesse et l’accouchement ont mis ton corps à rude épreuve et les premiers mois sont tout aussi éprouvants avec le manque de sommeil. Mais, malgré ça, l’envie de faire du sport revient vite ! Nous allons te partager des conseils pour t’aider dans ta reprise d’activité sportive.

Rester actif en hiver

Rester actif en hiver

En hiver, il peut paraître plus compliqué de conserver une hygiène de vie saine. Les journées sont courtes, la température extérieure ne nous fait pas vraiment rêver. Et puis à défaut de ne pas pouvoir aller skier nous nous réconfortons avec des repas gourmands : raclettes, fondus, galette des Rois … Mais pas de panique nous venons à la rescousse avec des astuces qui te permettons de garder la forme !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code